Image default
Aménagement

Quelles sont les differentes formes d’escalier ?

Rate this post

Dans le monde de l’immobilier, il y a un débat qui attire les foules : faut-il avoir une maison de plain-pied ou avec un ou plusieurs étages ? Pour certains, avoir un étage permet d’effectuer une claire séparation entre les chambres et les parties communes. Pour d’autres, le plein pied est un système qui leur convient mieux, car plus simple à nettoyer et plus simple à vivre. Cela dépend aussi clairement de l’état de santé des personnes présentes dans la maison, les escaliers pouvant être complexes à montée à partir d’un certain âge. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, nous avions envie de vous parler des différentes formes d’escalier qui existent. Alors, si vous avez décidé de vous lancer dans la création de votre maison, l’escalier est un élément incontournable si vous disposez d’un étage. Alors, si vous luttez pour choisir un escalier, suivez le guide… 

Les différents types d’escaliers

L’escalier suspendu : la tendance actuelle 

Pour commencer, il est important de parler de la tendance actuelle, à savoir, l’escalier suspendu. Concrètement, pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est un escalier suspendu, il s’agit tout simplement d’un escalier qui ne possède pas de rambarde ni de contremarche et qui est donc comme suspendu dans le vide. Cet escalier suspendu est dans la tendance actuelle, car il est très esthétique tout en gardant un côté rustique intéressant à bien des égards. Attention, avant de rentrer dans les détails, il est crucial de dire que l’escalier suspendu est aussi, bien que l’on puisse penser le contraire, très sécurisant. 

Disponible dans de nombreux matériaux, l’escalier suspendu est très intéressant dans des teintes de bois différentes ou en métal. Associés à une rampe en bois ou en métal, l’escalier suspendu est réellement un élément très esthétique dans une maison. Au niveau de ses avantages, l’escalier suspendu est très pratique pour agrandir les pièces. En effet, on le sait, l’escalier peut prendre de la place dans un intérieur et s’il est massif, cela peut obstruer le passage et la vue. Là, avec un escalier suspendu, cela va permettre d’ouvrir la pièce. Bien entendu, avec des enfants en bas âge, il faudra protéger obligatoirement cet escalier, car celui-ci ne dispose pas de contremarche. 

L’escalier massif en bois 

C’est un type d’escalier que nous connaissons tous. En effet, l’escalier massif en bois est vraiment connu, car il peuplait toute la maison jusqu’au début des années 1980 où la tendance s’est inversée. Concrètement, l’escalier massif en bois est réalisé à partir de nombreuses pièces de bois. Généralement, ces escaliers sont solides et peuvent supporter un poids vraiment important. Toutefois, au niveau de l’entretien, il nécessite un grand nombre d’actions afin de le garder dans un bon état, le bois étant une matière vivante. Cela dit, grâce à sa structure, l’escalier en bois massif résistera des dizaines d’années, voire des centaines d’années sans le moindre problème. 

L’escalier en marbre, carrelage ou béton 

Pour en finir avec les différents types d’escaliers et avant d’aborder les formes, il est important de parler des escaliers massifs dans d’autres matériaux : à savoir, le marbre, le carrelage ou encore le béton. Dans tous les cas, il s’agit d’escaliers extrêmement solides qui sont réalisés durant la fabrication de la maison. Ce sont des escaliers qui sont massifs et qui vont peser très lourd et c’est un aspect qu’il ne faudra surtout pas négliger. Au-delà de cela, la création et la personnalisation sont permises et vous permettront notamment de créer l’escalier parfait, ce qui n’est pas forcément le cas avec le bois, par exemple. Là, vous serez parfaitement libres de vos choix. 

Les différentes formes d’escalier 

Pour finir cet article, il est crucial de parler des formes d’escaliers afin que vous puissiez choisir de la meilleure des manières. 

L’escalier droit 

C’est l’escalier le plus simple possible, comme son nom l’indique, l’escalier droit est un escalier qui n’a pas de virage et qui sera donc plus simple à poser. Attention cependant, il vous faudra avoir la distance nécessaire pour garder les marches à la bonne hauteur, quoi qu’il arrive. L’escalier droit est le plus simple à poser chez soi, mais aussi le moins coûteux de tous. Souvent en bois, il pourra aussi être confectionné en différents matériaux, au choix. 

L’escalier quart tournant 

Pour aller encore plus loin, vous allez pouvoir retrouver des escaliers en quarts tournants, c’est-à-dire disposant d’un virage au niveau du seuil. En plus d’être très esthétique, cela permet aussi de gagner de l’espace et d’optimiser l’escalier. Dans ce cas-là, l’escalier est relativement coûteux. 

L’escalier hélicoïdal 

Pour finir, vous pouvez aussi choisir un escalier hélicoïdal, c’est-à-dire un escalier en colimaçon. C’est l’escalier qui offre le plus grand espace. En effet, si vous habitez dans une maison relativement petite, l’escalier en colimaçon est le meilleur choix possible puisque vous allez pouvoir récupérer de l’espace très largement, quoi qu’il arrive. 

Autres articles

Abris piscine : profitez encore plus de la baignade !

administrateur

Contacter un électricien à Lyon pour tous vos travaux

administrateur

Pourquoi faire le choix de menuiseries industrielles sur-mesure ?

administrateur

Pourquoi faut-il opter pour un garde-corps verre ?

administrateur

4 démarches pour bien installer une pergola d’angle en aluminium chez vous

Arnaud

Pourquoi opter pour un escalier métallique sur mesure ?

administrateur