Image default
Jardin & Bricolage

Comment prendre soin des châssis de fenêtres en bois ?

Comment prendre soin des châssis de fenêtres en bois ?
Notez cet article

Un nettoyage et un entretien régulier maintiendront les fenêtres en bois en bon état. Découvrez dans cet article comment faire ?

Que votre maison soit déjà équipée de châssis de fenêtre en bois anciens ou que vous venez justement de faire installer par un menuisier des nouvelles boiseries plus récentes, un entretien approprié permettra à vos fenêtres de conserver leur apparence neuve plus longtemps.

Inspecter les châssis

Inspecter attentivement chaque recoin de vos châssis pour déceler d’éventuels fissures ou craquelures qui devra être remis en état avec un bon coût de peinture comme le conseils l’installateur de châssis Delhez.

Boucher les trous

Remplissez chaque fissure avec un mastic ou pâte à bois. Utilisez un couteau à mastic pour bien faire rentrer le produit dans la fissure. Lisser la surface avec la lame du couteau afin qu’elle affleure avec le cadre environnant. Laisser sécher pendant la nuit ou jusqu’à durcissement complet. Il est tout à fait possible de fabriquer une pâte à bois maison en mélangeant par exemple de la sciure ou des copeaux avec de la colle à bois, colle résistante à l’eau de préférence. Il existe de nombreuses recettes sur youtube ou internet…

Peinture ou lasure

Peignez le cadre avec une peinture conçue pour une utilisation en extérieur sur boiserie. Vous pouvez également utiliser une lasure transparente ou teintée pour un aspect plus naturel du bois. Appliquez plusieurs fines couches de peinture ou de lasure et laissez sécher en respectant les consignes propres à chaque produit. En général deux ou trois couches seront suffisantes, veillez à poncer légèrement entre chaque couche pour une adhérence optimale. Attention, une peinture non adaptée pour le bois, ne lui permet pas de respirer et sécher correctement, le bois accumulant ainsi l’humidité pourrait rapidement pourrir sous la peinture.

  • La lasure est un produit spécialement formulé pour le bois et les moulures comme celles posées par Menchior, son film est microporeux et en même temps étanche, elle empêche donc les eaux de pluie et l’humidité de pénétrer le bois mais étant microporeuse, la lasure laisse sortir la vapeur d’eau, laissant donc le bois respirer. La lasure est spécialement étudiée pour filtrer les rayons ultra-violet et la palette de teinte disponible va de l’incolore aux teintes des essences de bois très foncées. On en trouve de différentes bases chimiques, alkyde, glycéro, polyuréthane mais aussi acrylique et maintenant « bio-réthane ». Un produit additif anti-mousse est souvent ajoutée à la préparation.
  • La peinture possède un film totalement opaque, les résines qui la composent sont semblable au lasure et elle peut contenir de nombreux additifs selon l’usage : anti-rouille, anti-mousse, film réticulable (souple)… Les peintures sont destinées à tous les supports, pour le bois on préférera une peinture microporeuse soit glycéro ou acrylique.

Choses dont vous aurez besoin

  • Du détergent ou savon doux
  • Un seau
  • Une éponge
  • Du papier de verre fin
  • Une éponge abrasive de ponçage
  • Du mastic ou pâte à bois
  • Un couteau à mastic ou couteau de peintre
  • De la peinture ou de la lasure

Autres articles

Pourquoi avoir recours à un installateur de climatisation à Lyon ?

administrateur

Comment installer un thermostat ?

administrateur