Image default
Questions d’argent

Économies d’énergie : comment choisir ses appareils électroménagers ?

Rate this post

Avec l’augmentation des coûts et le dérèglement climatique, il est plus que jamais crucial de se soucier de sa consommation énergétique au quotidien. Aujourd’hui, les fabricants se mettent à l’œuvre pour tenter de produire du matériel tant efficace que respectueux de l’environnement. Dans cet article, nous vous présentons des exemples d’appareils électroménagers pouvant vous aider à diminuer la consommation énergétique au sein de votre foyer, tout en gardant des performances optimales.

La cuisine et ses appareils électroménagers

Les appareils ménagers présents dans notre cuisine peuvent s’avérer particulièrement énergivores. En fonction de leur ancienneté, de leur marque, de leur taille… de nombreux facteurs peuvent constituer une consommation d’énergie particulièrement importante.
À commencer par les réfrigérateurs et congélateurs. On estime la consommation quotidienne d’un réfrigérateur entre 0,24 et 0,48 kWh, et celle d’un congélateur à environ 9,6 kWh. La question de la consommation d’énergie est à l’honneur pour ces appareils nécessitant un branchement continu pour assurer la bonne conservation des aliments.
Depuis 2020, les classes énergie A+++, A++ et A+, qui évaluent la consommation énergétique d’un appareil électroménager, ont disparu au profit d’une seule classe A. En plus de cette classe, il faut également prendre en compte :

  • La capacité : plus l’appareil est grand, plus il nécessitera d’énergie pour produire le froid suffisant au stockage des aliments,
  • Le type (avec ou sans congélateur) : les appareils combinant réfrigérateur et congélateur consomment davantage que les réfrigérateurs simples,
  • Le type de froid : de tous les types, les produits disposant du froid ventilé sont ceux qui affichent les plus fortes consommations.

Additionnés à ces facteurs, il existe aujourd’hui des fonctionnalités telles que le dégivrage automatique, l’amplification de l’efficacité des joints d’étanchéité et les compresseurs inverter, pour vous assurer une consommation d’énergie réduite.
Selon une étude menée par l’INSEE, en 2017, 61,4% des ménages détenaient un lave-vaisselle. On estime qu’un lave-vaisselle consomme en moyenne 1 kWh et 12 litres d’eau par cycle de lavage. Une part importante de l’électricité sert à chauffer l’eau. Certaines études ont démontré que le lave-vaisselle pouvait s’avérer consommer moins que la vaisselle faite à la main. Il existe toutefois des fonctionnalités permettant d’optimiser davantage sa consommation d’énergie, comme par exemple des modèles avec des capteurs de saleté qui ajustent automatiquement la durée du cycle de lavage en fonction du niveau de saleté de la vaisselle.

Informations disponibles sur fairemieuxensemble.

De son côté, la consommation des plaques de cuisson peut varier en fonction du type. On estime toutefois la consommation moyenne annuelle à 236 kWh par an.
Aujourd’hui, les plaques électriques en fonte sont celles qui consomment le plus. Elles atteignent une puissance comprise entre 1 et 2 kWh et mettent bien plus de temps à chauffer que les modèles vitrocéramiques ou à induction.

Un peu plus chères à l’achat, les plaques induction sont les moins énergivores. Remplacer sa plaque vitrocéramique par une plaque à induction permet d’économiser 22 % sur la consommation d’énergie de l’appareil, et changer sa plaque en fonte pour une plaque à induction permet d’économiser jusqu’à 40 % d’énergie ! Il est également utile de prendre de petites habitudes au quotidien comme couvrir les casseroles pendant la cuisson et entretenir régulièrement les plaques.

En ce qui concerne le four, on estime sa consommation entre 0,7 et 1 kWh par jour, pour un total de 130 kWh par an environ. Pour contrôler sa consommation, il existe des fours à convection pouvant cuire les aliments plus rapidement, économisant ainsi de l’énergie. En effet, un ventilateur est installé au fond du four à convection. Durant la cuisson, un vent d’air chaud souffle en continu sur les aliments, ce qui accélère les « échanges thermiques », c’est-à-dire le transfert de chaleur de l’air chaud à l’aliment, et permet donc une cuisson plus rapide.

De son côté, la hotte de cuisine est un équipement peu énergivore. On estime sa consommation à environ 24 kWh par an. Toutefois, il est possible d’économiser davantage son impact. Certaines hottes peuvent être équipées de lumières LED et de ventilateurs à vitesse variable pour une consommation d’énergie réduite.

Des économies d’énergie dans la salle de bain

Si les appareils électroménagers ne sont pas les plus nombreux dans la salle de bain, leur consommation est à surveiller.

En ce qui concerne le lave-linge, on estime sa consommation à environ 191 kWh par an, soit 0,5 kWh par jour. Des fonctionnalités ont été mises en place pour diminuer la consommation d’énergie des lave-linge. Les lave-linge à chargement frontal sont souvent plus économes en énergie et en eau que les modèles à chargement par le haut. De leur côté, les lave-linge haute efficacité (HE) nécessitent moins de détergent et ont des cycles plus courts.

Pour ce qui est du sèche-linge, sa consommation est estimée à 350 kWh par an. Les sèche-linge à condensation ou à pompe à chaleur sont plus éco-énergétiques que les modèles traditionnels. La fonction de capteur d’humidité permet au sèche-linge de s’arrêter dès que les vêtements sont secs.

Enfin, la douche, de son côté, consomme 35 et 60 litres d’eau par session, selon l’ADEME. Afin de contrôler sa consommation d’eau, il existe des pommeaux de douches à débit réduit, d’autres ont un interrupteur de débit intégré permettant de stopper l’eau tout en la maintenant à bonne température. Aussi, il existe des mitigeurs thermostatiques permettant de sélectionner rapidement la température de l’eau et éviter les brûlures en fixant une température maximale.

Les économies d’énergie peuvent se trouver dans notre usage quotidien. Lors de l’achat de votre électroménager, il peut être utile de se pencher sur les différents modèles qui ont été créés par les fabricants, visant à réduire et contrôler davantage sa consommation journalière. Additionné à de petites habitudes, l’impact de l’utilisation de votre électroménager peut se révéler bien plus responsable !

Autres articles

La pompe à chaleur géothermique : mode d’emploi

administrateur

Pourquoi le prix de l’électricité augmente ?

Comment renégocier son crédit immobilier ?